Expérience récente

FCL.040 Exercice des privilèges de licences

L’exercice des privilèges octroyés par une licence dépendra de la validité des qualifications qu’elle contient, le cas échéant, et de l’attestation médicale.

FCL.060 Expérience récente

(a) […]

(b) […] TMG […] planeurs. Un pilote ne pourra exploiter un aéronef pour le transport aérien commercial ou le transport de passagers :

(1) en tant que PIC ou copilote, que s’il a effectué, au cours des 90 jours qui précèdent, au moins 3 décollages, approches et atterrissages dans un aéronef de même type ou classe […]. Les 3 décollages et atterrissages seront effectués en exploitations multipilotes ou monopilotes, en fonction des privilèges détenus par le pilote et

(2) en tant que PIC de nuit que s’il :

(i) a accompli, au cours des 90 jours qui précèdent, au moins 1 décollage, 1 approche et 1 atterrissage de nuit en tant que pilote aux commandes d’un aéronef du même type ou de la même classe […]

(c) […]

AMC1 paragraphe FCL.060 (b) (1) L’expérience récente

Quand un pilote a besoin pour mener à bien un ou plusieurs vols avec un instructeur ou un examinateur de se conformer à l’exigence de paragraphe FCL.060 (b) (1) avant que le pilote ne peut transporter des passagers, l’instructeur ou examinateur à bord de ces vols ne seront pas considéré comme un passager

GM1 paragraphe FCL.060 (b) (1) L’expérience récente

Avions, hélicoptères, à sustentation motorisée, dirigeables et PLANEURS
Si un pilote ou un PIC sous la supervision d’un instructeur ne peut se conformer aux trois décollages, approches et atterrissages requise, aucun passager ne peut être à bord.

FCL.140.S LAPL(S) — Exigences en matière d’expérience récente

(a) Planeurs et moto-planeurs […]

(b) TMG. Les titulaires d’une LAPL(S) n’exerceront les privilèges de leur licence sur un TMG que lorsqu’ils auront :

(1) effectué sur TMG au cours des 24 derniers mois :

(i) au moins 12 heures de vol en tant que PIC, incluant 12 décollages et atterrissages et

(ii) 1 cours de remise à niveau d’au moins 1 heure du temps de vol total avec un instructeur ;

(2) lorsque le titulaire de la LAPL(S) dispose également des privilèges pour piloter des avions, les exigences du point 1 peuvent aussi être satisfaites sur avion.

(c) Les titulaires d’une LAPL(S) qui ne satisfont pas aux exigences du point a) ou du point b) devront, avant de reprendre l’exercice de leurs privilèges :

(1) réussir un contrôle de compétences avec un examinateur sur un planeur ou un TMG, selon le cas, ou

(2) effectuer du temps de vol ou des décollages et atterrissages additionnels, en vol à double commande ou en solo, sous la supervision d’un instructeur, afin de répondre aux exigences figurant aux points a) ou b)

Idem pour la SPL

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.