Pilote privé

Remorquage de planeur

Pour effectuer des remorquages de planeur, tout pilote d’avion devra avoir reçu une formation particulière suivant des modalités prescrites par instruction ministérielle

Arrêté(.) du 31 juillet 1981
CHAPITRE II RÈGLES GÉNÉRALES
2.7.Privilèges particuliers
2.7.3. Remorquage de planeur

Article premier. — Objet.

Cette instruction est prise en application du paragraphe 2.7.3. de l’annexe à l’arrêté du 31 juillet

1981 modifié relatif aux brevets, licences et qualifications des navigants non professionnels de l’aéronautique civile.

Elle a pour objet de déterminer sous quelles conditions de formation les pilotes non professionnels d’avion peuvent effectuer des remorquages de planeur.

Art. 2. — Conditions.

Chacun de ces pilotes doit remplir les conditions suivantes :

1° Être titulaire d’une licence de pilote d’avion ;

2° Être titulaire de la licence de pilote de planeur ;

3° Avoir effectué, en qualité de pilote commandant de bord, un minimum de 150 heures de vol sur avion ou planeur, dont au moins 50 heures sur avion et 50 heures sur planeurs ;

4° Avoir acquis une formation appropriée. Le contenu de cette formation minimale est exposé en annexe.

Elle comporte deux aspects :

– l’acquisition de connaissances théoriques ;

– un enseignement pratique, dispensé en double commande par un instructeur habilité.

 

 

Instruction du 21 janvier 1986 modifiée par l’ Instruction du 26 juin 1992
RELATIVE À
LA FORMATION DES PILOTES NON PROFESSIONNELS D’AVION AU REMORQUAGE DE PLANEUR.

Le texte de l’annexe à cette instruction ministérielle est cité in extenso dans le chapitre 7 du « Guide Pratique du Pilote Remorqueur ».

MODALITÉS

Lorsqu’il est assuré que l’élève remplit les conditions, l’instructeur habilité appose la mention « Apte au remorquage de planeur » sur son carnet de vol. Il y porte ses références, la date et sa signature.

La délivrance de cette mention est enregistrée par les services aéronautiques compétents lors du premier renouvellement d’une licence du pilote. Lorsqu’elle est délivrée comme autorisation additionnelle à la licence de base de pilote d’avion, elle est portée selon les modalités prévues par le paragraphe 4.6.2. alinéa 2, de l’annexe à l’arrêté du 31 juillet 1981 précité et les articles 2 et 3.8, alinéa 2, de l’instruction du 7 octobre 1985 relative à la délivrance des autorisations additionnelles au brevet et à la licence de base de pilote d’avion.

Instruction du 21 janvier 1986 modifié par l’ Instruction du 26 juin 1992
RELATIVE À
LA FORMATION DES PILOTES NON PROFESSIONNELS D’AVION AU REMORQUAGE DE PLANEUR
4.1. MODALITÉS

 

DISPOSITIONS PARTICULIÈRES

La mention est accordée de plein droit aux pilotes possédant une autorisation de remorquage de planeur délivrée sous l’empire de la circulaire n° 8095 SFA AG PEI du 25 octobre 1971.

Cette mention, nécessaire pour être habilité comme instructeur, est accordée aux pilotes professionnels qui possèdent une expérience satisfaisante dans cette discipline, éventuellement après un contrôle au sol et en vol.

Instruction du 21 janvier 1986 modifié par l’ Instruction du 26 juin 1992
RELATIVE À
LA FORMATION DES PILOTES NON PROFESSIONNELS D’AVION AU REMORQUAGE DE PLANEUR

 

4.2. DISPOSITIONS PARTICULIÈRES

Les brevetés de base peuvent remorquer dans le cadre des privilèges qui leur sont accordés étendus par d’éventuelles autorisations additionnelles, temporaires ou non.