Vols à haute altitude

Vol à haute altitude et équipement en oxygène pour les aéronefs français

1). Pour tout vol à un niveau de vol supérieur à 125 (altitude-pression 3 800 mètres), chaque membre de l’équipage de conduite doit disposer d’un système d’inhalation et d’une réserve d’oxygène suffisante pour l’alimenter pendant la durée du vol à ce niveau.

2). Pour tout vol à un niveau de vol supérieur à 145 (altitude-pression 4 400 mètres), chaque personne à bord doit disposer d’un système d’inhalation et d’une réserve d’oxygène suffisante pour l’alimenter pendant la durée du vol à ce niveau.

Arrêté du 24 juillet 1991
CHAPITRE II AÉRONEFS – ÉQUIPEMENTS
2.9. Aéronefs à cabine non pressurisée
2.9.1. Vol à haute altitude et équipement en oxygène pour les aéronefs français

Sur un aéronef français ou utilisé par un exploitant français dépourvu de cabine pressurisée au moins un pilote doit utiliser le système d’inhalation d’oxygène pour toute durée de vol :

– supérieure à 30 minutes entre les altitudes pression de 3 800 m exclue et 4 400 m incluse (niveaux de vol 125 à 145).

– à une altitude pression supérieure à 4 400 m (niveau de vol 145).

Arrêté du 24 juillet 1991
CHAPITRE V UTILISATIONS – LIMITATIONS
5.8. Vols à haute altitude
5.8.1. Aéronefs à cabine non pressurisée