Expérience récente

Exigences en matière d’expérience récente

Les titulaires d’une SPL TMG n’exerceront les privilèges de leur licence sur des motoplaneurs  qu’une fois qu’ils auront effectué sur motoplaneurs , au cours des 24 derniers mois, au moins:

  • 12 heures de vol en tant que PIC (Commandant de bord) dont 6 sur un TMG;
  • 12 décollages et atterrissages sur TMG
  • 1 vols d’entraînement de 1 heure avec un instructeur FI(S)TMG .

Les titulaires qui ne satisfont pas aux exigences devront, avant de reprendre l’exercice de leurs privilèges:

  •  réussir un contrôle de compétences avec un examinateur sur un motoplaneur (TMG) *;
  • ou effectuer du temps de vol ou des décollages et atterrissages additionnels, en vol à double commande ou en solo, sous la supervision d’un instructeur, afin de répondre aux exigences.

Les titulaires d’une SPL TMG  qui sont également titulaires d’une licence avion incluant les privilèges pour piloter des motoplaneurs  sont dispensés du respect des dispositions .SFCL160(c)

Tous les vols en double ou sous supervision sont validés par le FI(s) sur le carnet de vol du pilote

*Nota :le FE porte une annotation sur le carnet de vol du candidat et rempli un formulaire 70FormExa qu’il remet au pilote pour conserver comme preuve (ne pas aller dans un bureau des licences de la DSAC/IR)

il est possible de trouver le document, 70 FormExa: Lien


RÉGLEMENTATION

SFCL.160 SPL — Exigences en matière d’expérience récente

a) Planeurs, à l’exclusion des motoplaneurs ……………………………..

b) Motoplaneurs Les titulaires d’une SPL n’exercent les privilèges de motoplaneurs que si, au cours des 24 mois précédant le vol prévu, ils ont:

1) accompli au moins douze heures de vol en tant que PIC ou de vol en double commande ou en solo sous la supervision d’un FI(S), comportant au moins, sur motoplaneurs:

i) six heures de vol;

ii) 12 décollages et atterrissages; et

iii) un vol d’entraînement d’au moins une heure de temps de vol total avec un instructeur;

2) réussi un contrôle de compétences avec un examinateur; le contrôle de compétences est basé sur l’examen pratique visé au point SFCL.150, point b) 2).

c) Les titulaires d’une SPL disposant de privilèges pour piloter des motoplaneurs qui sont également titulaires d’une licence incluant les privilèges pour piloter des motoplaneurs conformément aux dispositions de l’annexe I (partie FCL) du règlement (UE) no 1178/2011 sont dispensés du respect des dispositions du point b).

d) L’exécution des vols en double commande, des vols sous supervision et des vols d’entraînement visés aux points a) 1) et b)

1), ainsi que des contrôles de compétences visés aux points a) 2) et b)

2), est consignée dans le carnet de vol du pilote et signée par le FI(S) responsable dans le cas des points a) 1) et b) 1), et par le FE(S) responsable dans le cas des points a) 2) et b) 2).

e) Transport de passagers Les titulaires d’une SPL ne transportent des passagers que s’ils ont effectué au cours des 90 jours précédents, en tant que PIC, au moins:

1) trois lancements sur planeurs, à l’exclusion des motoplaneurs, dans le cas où le transport de passagers doit se faire sur planeur, à l’exclusion des motoplaneurs; ou

2) trois décollages et atterrissages sur motoplaneurs, dans le cas où le transport de passagers doit se faire sur motoplaneur. Pour le transport de passagers de nuit sur un motoplaneur, au moins un de ces décollages et atterrissages est effectué de nuit.