FI Évaluation de compétences

L’évaluation de compétence est requise pour une délivrance, une prorogation ou un renouvellement de la qualification FI(S).

Un évaluateur doit être désigné par le RP de l’ATO.

Pour cela la désignation est demandé au RP par mail, en donnant le nom et prénom du candidat, le sta ou se déroulera l’évaluation, et la date « à partir du  » et cela 5 jours avant.

vous pouvez proposer un examinateur

l’Examinateur trouvera le formulaire sur le site de la DGAC sur cette page: http://www.developpement-durable.gouv.fr/pilotes-planeur-et-vol-voile#e2

Section1a : Exposé long.

Le sujet est donné par l’examinateur, au moins 5 jours avant l’évaluation, et porte sur un sujet aéronautique.

Un candidat doit démontrer ses capacités à enseigner.

Le temps imparti à la préparation de cette démonstration doit être convenu à l’avance avec l’examinateur. Des ouvrages de référence appropriés peuvent être utilisés par le candidat.

La durée de la démonstration ne doit pas excéder 45 minutes.

Les points suivant seront appréciés par l’examinateur

  • Construction et structure de la leçon
  • Méthodes et techniques pédagogiques
  • Connaissances techniques
  • Utilisation de la maquette et d’outils pédagogiques
  • Clartés l’explication et élocution
  • Participation du stagiaire

Section1b : connaissances théoriques.

Au cours de l’interrogation orale, les connaissances du candidat portant sur les rubriques « a » à  « i » de la section 1b et sur la partie «pédagogie» figurant au programme de formation de FI(S), doivent être contrôlées par l’examinateur.

  • Règlementation
  • Connaissances générales de l’aéronef
  • Performance et préparation du vol
  • Facteurs humains et limites
  • Météorologie
  • Navigation
  • Procédures opérationnelles
  • Principes du vol
  • Procédures administratives associées à la formation

La réalisation de la préparation d’un vol permet de répondre au contrôle

  • Le recueil des informations météorologiques et aérologiques et l’évaluation du potentiel de la journée (dossier MTO : METARs, TAFs, WINTEMs, TEMSIs, sites dédiés au vol à voile….) ;
  • La recherche des informations relatives à la circulation aérienne et à la prise en compte des éventuelles restrictions (NOTAMs et Sup AIP) ;
  • La préparation de la documentation et du matériel pour le vol (cartes, équipements pilote, etc.) ;
  • Connaissance du matériel utilisé, de son manuel de vol et des documents de bord ;
  • Vérification du centrage, du chargement et des limitations.

 

Section 2, et 3 : Briefing et leçon en vol

Le sujet est donné par l’examinateur, au moins 2 jours avant l’évaluation, et porte sur une leçon de pilotage.

Les sections 2 et 3 comprennent des exercices de démonstration de l’aptitude à instruire, choisis par l’examinateur et extraits du programme de formation en vol FI(S).

Le briefing avant vol ne doit pas excéder 20 minutes.

Les points suivant seront appréciés par l’examinateur

  • présentation visuelle ;
  • précision technique ;
  • clarté de l’explication ;
  • clarté de l’expression ;
  • technique d’instructeur ;
  • utilisation de supports pédagogiques ;
  • participation de l’élève.

 

En vol :

Le stagiaire doit démontrer ses capacités à être FI(S), y compris celles à dispenser de l’instruction en vol.

Les points suivant seront appréciés par l’examinateur

  • Organisation de la démonstration
  • Synchronisation des commentaires et de la démonstration
  • Correction des erreurs
  • Tenue machine
  • Technique d’instruction
  • Respect de la sécurité et des règles de l’air
  • Respect et utilisation des espaces aériens

 

La section 4 : est laissée intentionnellement en blanc et doit être utilisée pour y indiquer au moins 2 exercices commentés de démonstration d’une leçon de pilotage et de vol à voile conformément à la décision de l’examinateur et acceptés par le candidat.

  1. En fonction des conditions météorologiques, une leçon de vol à voile sera demandée au candidat ;
  2. Au minimum un deuxième exercice sera demandé sur un sujet de pilotage de base ou de vol à voile.

 

Section 5 : Débriefing de l’épreuve pratique.

Le stagiaire doit démontrer ses capacités à être FI(S), y compris celles à effectuer, un débriefing.

Les points suivant seront appréciés par l’examinateur

  • présentation visuelle ;
  • précision technique ;
  • clarté de l’explication ;
  • clarté de l’expression ;
  • technique d’instructeur ;
  • utilisation de supports pédagogiques ;
  • participation de l’élève.